Le Fort du Scex

Un ouvrage de la forteresse historique de St-Maurice

Raison d'être d'une forteresse

Passage obligé sur les voies de communication européennes les plus directes entre la Franche-Comté et le Piémont, St-Maurice commande l'entrée Nord de leur traversée alpine. Cela devait déterminer la vocation militaire du lieu et l'intérêt constant d'ériger là des fortifications.

Lorsque dans les années 1880 apparaît l'obus explosif chargé à la mélinite, les fortifications élevées en 1831 devant St-Maurice sont dévalorisées et doivent être remplacées. En 1892 commence la construction sur la rive droite du Rhône des forts de Savatan et Dailly.

Rapidement se révélera le besoin de protéger ces deux ouvrages par des canons tirant en flanquement. 
On placera tout d'abord des canons et des munitions sur la terrasse de l'Ermitage situé dans la falaise de Vérossaz puis, en 1911, commencera le percement de la "Galerie du Scex" armée de quatre canons
de 7,5 cm.

Un ancien fort sans cesse modernisé

Des améliorations et des agrandissements seront ensuite enterpris quasi continuellement:

- 1915 - 1924

Nouvelle entrée et infirmerie, devenue plus tard dortoir supplémentaire

- 1935 - 1936

Percement d'une galerie de jonction avec la "Grotte aux Fées"

- 1938 - 1939

Adjonction de la batterie "Ermitage" avec 4 canons de 7,5 cm

- 1940 - 1946

Une galerie intérieure relie les cantonnements nouveaux et anciens isolés des 
casemates de tir

- 1948 - 1952

Nouveaux magasins à munitions et quartier sanitaire

- 1984

Désarmement de l'artillerie, aménagement d'un grand poste de commandement à la place du quartier sanitaire

- 1995

Abandon du fort

Garnison

- Avant le désarmement de l'artillerie:  1 compagnie forteresse avec 172 hommes (6 of, 28 sof, 138 sdt)

- Après le désarmement de l'artillerie: 1 compagnie forteresse avec   97 hommes (4 of, 15 sof,   78 sdt)

Particularités

- La salle des machines et la centrale téléphonique servent aussi au fort de Cindey.

- La station de pompage pour le carburant diesel est située 90m en-desous,
  à la station inférieure du téléphérique
.

- Le fort abrite un poste central de tir de groupe.

- Il y a aussi un grand poste de commandement dans le fort et un réservoir d'eau de 330'000 litres.

Home  /  ©  2002, Forteresse historique de St-Maurice /  Webmaster
Dernière révision 02.05.2014