Dailly: Caserne 3

Vue dans le couloir principal

    Caserne 3

Dès la fin de la 2ème guerre Mondiale jusqu’aux années 2007, la caserne 3 a été le cantonnement des troupes du régiment de fort 19, issues de la brigade de fort 10 de St-Maurice.
Ce cantonnement était dédié au gr fort 2 pouvait accueillir 3 compagnies (L’état-major, 1 compagnie d'infanterie de forteresse, 1 compagnie d'artillerie de forteresse et 1 compagnie de service de forteresse) et d’une capacité de logement de plus de 600 places.
La caserne 3 est construite le long d’un couloir large qui servait en même temps de réfectoire avec des tables disposées sur ces murs qui se rabattaient lors de la fin des repas. De part et d’autres du couloir, plusieurs locaux sur 2 étages ont été construits pour les chambres ou dortoirs de la troupe, les bureaux et chambres
des cadres, les WC et un local de douche en commun pour ca 16 hommes. D'autres domaines servaient comme infirmerie avec un bloc opératoire, 1 poste central de tir de groupe, 1 poste central de tir de régiment et une cuisine permettait de préparer pour plus de 600 hommes les repas du jour.
Des grandes chambres de 74 places avec des lits sur 2 étages formaient l’ossature de ce cantonnement.

Lors de l’entrée de l’Armée XXI, l’école d’infrastructures pour le quartier général (E infra/QG 35) a repris la totalité des locaux de Dailly en 2007 jusqu’à la fin 2017.
Le cantonnement de la caserne 3 a été totalement remodelé au profit des écoles et la capacité de cette caserne a passé de 600 places à une capacité maximale de 225 places.
Les dortoirs ont vu leur capacité réduite à 25 lits, 2 salles de réfectoire pour les cadres, une cuisine entièrement modernisée avec un équipement de dernière génération. Le quartier sanitaire a été fermé pour laissé place à un cantonnement pour les dames y a été construit.
Les bureaux, les chambres des officiers ont été modernisés et le WIFI y a été installé.

Etat actuel

Etat actuel 

Etat actuel (premier étage)

Etat actuel (premier étage) 

Home  /  ©  2017, Forteresse historique de St-Maurice /  Webmaster
Dernière révision 11.01.2018